Timber by EMSIEN-3 LTD

BlasonGuildeDesBlogueursMaconniques

 Profil500         

Edito de Janvier 2016

 

 

Parce que ça flatte l'égo des Grands Maîtres Car tel était son grand plaisir et sa grande joie, notre Très Vénérable Grand Maître adoré nous gratifie de pensées personnelles afin de nous faire réfléchir. Découvrez les ici

 

 LireLaSuite


 

playmasonrycarre

Recherche du Secrétaire

Réseaux sociaux

noussuivresurfacebook copy

FBAl quin   FBbeth FBdesachel 
 FBfreemasonry    FBPietrar
 dae logo    Logo Grande Loge dOrient de France

Déclaration commune des obédiences interplanétaires

communiquedepresse

Conférence publique

affiche1600

Newsletter par mail

Réfléchis-bien avant d'agir...
Please wait

Flux RSS (c'est un jeu de mots)

Petit lexique pour les profanes

Créé le jeudi 6 février 2014 10:00

miniaturelexiqueVous ne comprenez rien à la franc-maçonnerie ? 

Pourtant elle vous intrigue.. 

Découvrez alors quelques mots pour mieux comprendre.

 Petit lexique à destination des profanes

Souvent, lorsque l'on fait des recherches sur la franc-maçonnerie, on trouve des sites plus ou moins étranges, avec des mots plus ou moins abscons. 

Pour vous permettre de comprendre un peu mieux ce qu'est la franc-maçonnerie, nous avons décidé de vous "décrypter" certains de ces mots employés. 

Alors, bien évidemment, vu que nous sommes sur freemasonry.fr, nous nous refusons à vous sortir les poncifs et autres verbiages insupportables que l'on peut trouver un peu partout facilement. 

C'est pourquoi, nous avons décidé de vous dire les choses comme elle sont. Comme nous les dirions à un(e) ami(e) qui se tâte, se cherche, et réfléchit à l'éventualité de rentrer en franc-maçonnerie. 

Car la franc-maçonnerie est une chose sérieuse. C'est un travail sur soi qui mène à un enrichissement personnel et une réconciliation de l'Homme avec des choses qui le dépassent. Son seul soucis, c'est qu'elle est pratiquée par des hommes et des femmes qui, parfois se prennent un peu trop au sérieux sans que cela soit justifié. 

Voici donc la réalité de la franc-maçonnerie, telle qu'il serait bon de la dire pour éviter la déception que certain(e)s apprenti(e)s ressentent lorsqu'ils comprennent un petit peu les travers inhérants à cette société qui, au fond, n'est qu'humaine. 

Lexique

Agape : repas entre frères et/ou soeurs à la fin d’une tenue. Hors cas de force majeure (accident financier de la vie par exemple), ne pas y assister est souvent le signe que l’on n’a pas les moyens de ses ambitions fraternelles et spirituelles.

Age : représentation symbolique de l’évolution maçonnique. Un apprenti a 3 ans.

Ajournement : refus de recevoir un(e) candidat(e) par la loge. Cela ne veut pas forcément dire que la personne n’est pas quelqu’un de bien. Des fois les raisons d’un ajournement sont propres à la loge (trop d’apprenti(e)s déjà présent(e)s au sein de l’atelier , etc).

Apprenti (e): personne qui ne connait pas la franc-maçonnerie et à qui on explique des mystères dans le but d’en faire un Compagnon.

Atelier : lieu de réunion de l’association à laquelle vous souhaitez adhérer. C’est l’autre nom de «  la loge ».

Atelier supérieur : Maman est en haut. Qui fait du gâteau. Papa est en bas. Qui fait du chocolat. Arrêtez de poser des questions sur ce qu’il y a après les grades d’Apprenti/Compagnon/Maître, on vous dit que ça n’existe pas.

Boule : moyen de vote dans certaines loges. Les boules sont de deux teintes, noires ou blanches. Noir c'est non, blanc c'est oui. A noter que certaines loges préfèrent voter à main levée. Cela crée aisément de plus forts conflits au sein de l’atelier, mais en compensation, c’est une démarche plus honnête et franche.

Capitation : somme d’argent versée individuellement, « par tête » (comme l’origine latine de ce mot l’indique), pour une année de cotisation à une loge.

Compagnon : apprenti qui croit avoir tout compris.

Convent : Foire aux bestiaux où ce sont les bestiaux eux-mêmes qui désignent l’animal le plus digne de recevoir la cocarde. (Réunion de tous les grands officiers de toutes les loges d’un pays).

« Cordonnite » : maladie maçonniquement transmissible qui consiste à croire que les hautes fonctions au sein de la franc-maçonnerie ne se confient qu’aux frères ou aux sœurs qui sont les plus exceptionnels. Cela donne lieu à la réalisation de coups tordus, de petits complots minables, de tentatives de déstabilisation de frères ou de sœurs en tenue ou en dehors. La cordonnite s’attrape souvent chez les sujets à risques : tous les frères et toutes les sœurs qui savent qu’au fond d’eux-mêmes ils ne sont pas si importants que ce qu’ils souhaiteraient que le cordon autour de leur cou fasse croire aux autres.

Degrés : même chose que les grades (apprenti, compagnon, maître), mais en différent. Suivant les rites on parle ainsi de « grades » ou de « degrés ». Cela donne lieu à de grandes discussions aux agapes, qui se terminent souvent par « Ah. Euh ben on prendra pas de fromage finalement, il se fait tard ».

Enquête : procédure normale qui consiste pour un profane à rencontrer des Maîtres qui vont devoir estimer si le candidat se plairait dans leur atelier. Cela sert aussi à détecter si vous souhaitez rentrer en franc-maçonnerie pour vous faire du relationnel (vous serez déçus), ou si vous êtes du genre à vous raser la moitié du crâne et à débouler avec une hache en chantant « Voilà la chenille ! ».

(L') Express : journal de promotion de la franc-maçonnerie avec le Nouvel Obs et Franc-Maçonnerie Magazine. Quoi que, contrairement à Franc-Maçonnerie Magazine qui a de très bons articles, les articles de l'Express et du Nouvel Obs ne révèlent absolument rien sur la franc-maçonnerie mais sont souvent accompagnés d'une excellente affiche mystérieuse qui est du plus bel effet sur toutes la devantures du marchand de journaux en bas de chez moi. 

Gants blancs : site internet très bien pour acheter des articles maçonniques. Je vous le recommande parmi tant d’autres. Ah ? On ne parlait pas de ça ? 

Grand Architecte de l’Univers : ALAGADLU  la menchikabou, la Bibidi Bobidi Bou ! Mélangez tout ça, et vous aurez quoi ? Bibidi Bobidi Bou ! (Représentation d’une entité créatrice de l’univers qui s’apparente à Dieu ou à un concept de création primordiale suivant les croyances de chacun. Mais la chanson de Cendrillon me vient en tête à chaque fois que je lis cet acronyme).

Grand-Maître : personne qui accepte d’être jalousée, flattée par des sots, méprisée par des ignares et admirée par des sages pour une durée de plusieurs années. Sa fonction première est de tenter d’empêcher son obédience d’exploser jusqu’à sa sortie de charge.

Haut-grade : ça n’existe pas on vous dit ! Arrêtez de demander…De toute façon on vous en parlera plus tard... pour vous dire que ça n’existe pas ! Mais arrêtez voyons !!!

Hiram : artisan qui, comme beaucoup d’artistes, n’a vraiment connu la gloire que bien après sa mort.

Initiation : c’est la mise sur un chemin spirituel d’une personne que l’on espère capable de le parcourir.

Lowton : enfant d’un(e) franc-maçon(ne). Etant tombé(e) dans la marmite quand il ou elle était petit(e). On l’autorisera, si tel est son désir, à être initié(e) dès l’âge de 18 ans (et non 21).

Maître : Compagnon qui réalise que tout ce qu’il ou elle croyait avoir compris était inexact. Si la personne est intelligente, elle continuera d’avancer. Sinon, elle restera persuadée que le travail initiatique et symbolique est accompli.

Mixité : gros sujet d'engueulade chez les frères et les soeurs quand ils se rencontrent. Pour résumer, il y a des loges mixtes (avec des hommes et des femmes), et des loges monogenres (soit homme, soit femme). Le jeu étant pour les mixtes de gueuler contre les monogenres parce qu'ils n'acceptent pas la mixité, et pour les monogenres de crier qu'ils acceptent la mixité, mais pas chez eux, et que comme ils ne sont pas mieux que les autres, ils aimeraient bien qu'on leur foute la paix pour que chacun se respecte. Par ailleurs, si vous voulez vraiment vous amuser avec des maçons, dites-leurs les mots " reconnaissance " et " régularité ". Vous verrez que c'est bien plus drôle qu'une engueulade de famille au repas de Noël. 

Obole : du latin « oblatio » qui signifie « don », c'est une petit somme d’argent qui est donnée à la fin de la tenue. La somme collectée peut servir à venir en aide à des frères qui, par exemple, n’auraient pas pu rester aux agapes par manque de moyens.

Orient : désignation géographique de la ville où se situe son atelier. Ma phrase préférée sur le sujet étant : « Le Vénérable donna la parole au frère Laurent à l’orient de l’orient de Lorient ».

Orient éternel : formule poétique pour signaler qu’un frère ou une sœur est décédée. « Notre frère qui a rejoint l’orient éternel voici de cela deux ans nous manque plus que de son vivant… ».

Parrain : accompagnateur spirituel d’un frère ou d’une sœur et qui lui est attribué(e) au jour de sa réception. Cela peut-être le frère ou la sœur qui a proposé sa réception à son atelier, mais cela peut-être aussi n’importe quel maître dans le cas ou le candidat s’est présenté de sa propre volonté.

Planche : texte à présenter en loge. Fruit d’une intense réflexion, il s’agit surtout des quelques pages que l’on n’arrive jamais à écrire, jusqu’au jour où notre second surveillant nous secoue les puces. On gratte alors des idées maladroites, on se prend une baffe gentillette, puis là on se met vraiment au travail et on y met notre coeur.

Profane : c’est  toi ! Une personne qui ne fait pas partie de la franc-maçonnerie. No offense ! 

Rite : récit initiatique romancé à l’aide de symboles.

Rituel : matérialisation du rite que l’on malmène, découpe, adapte, parce que l’on croit toujours être plus malin que les maçons qui nous précédaient. Au bout d’un certain temps, on s'aperçoit que notre rituel ne veut plus rien dire, et qu'il est de bon ton de tenter de revenir aux origines, et c’est reparti pour un nouveau cycle. Le rituel se modifie toujours lorsque l’orgueil rencontre la tradition.

Sautoir : Objet de propagation de la cordonnite. Hautement dangereux, ne peux pas être confié à n’importe qui (et pourtant des fois…).

Surveillants : frères ou sœurs en charge de l’instruction des apprenti(e)s et des compagno(ne)s. Leur rôle est de conseiller, mais aussi de s’assurer que la personne n’est pas en train de se perdre en sortant du chemin spirituel qui est raisonnable. On n'oublie jamais vraiment les instructions de son premier Second surveillant. 

Tenue : réunion de franc-maçon(ne)s qui se tient une à plusieurs fois par mois suivant les ateliers et où l’on discute de sujets divers. Enfin.. "on".. Pas vous ! Car les Apprentis n'ont pas le droit de parler en tenue. Ils écoutent et tentent de comprendre tout d'abord. C'est très bien, cela vous évitera de dire des bêtises aussi grosses que les notres depuis que nous avons commencé ce lexique.

Tenue blanche fermée : tenue avec des frères et/ou des sœurs, mais où le conférencier est profane (cela se fait souvent à Paris. C'est la bonne excuse pour inviter des hommes et des femmes politiques alors que théoriquement la politique est un sujet interdit en franc-maçonnerie).

Tenue blanche ouverte : tenue où le public est composé de profanes et de maçon(ne)s. Peut parfois se transformer en stand de tir pour anti-maçons venus casser du franc-mac.

Tuilage : procédure permettant de confirmer l’appartenance maçonnique d’une personne se disant frère ou sœur. Cela consiste en des questions auxquelles il faut répondre. Se tromper ou ne pas savoir entraine de GRAVES conséquences. Alors une fois apprenti(e), pensez à bien réviser vos instructions en questions et réponses ! (ceci était un message de votre futur second surveillant).

Vénérable : C’est le président de la Loge, de l’Atelier. C’est un homme ou une femme qui, lorsqu’il ou elle fait une erreur, tout le monde pense qu’il serait facile de faire mieux que lui ou elle. Mais lorsque l’on est à sa place, on se rend compte que l’on a beaucoup de travail à faire avant de lui arriver à la cheville. Le Vénérable est le gardien de la loge. C’est celui ou celle qui la représente lors de visites dans un autre atelier C’est celui ou celle qui doit trancher des décisions pas forcément évidentes. C’est enfin celui ou celle qui est sensé souder tous les membres d’un atelier.

 

Visiteur : Compagnon ou Maître qui va visiter une autre loge. Trois cas de figure : 1) pour faire plaisir ou découvrir de nouvelles choses. 2) pour se rassurer sur l’état de sa loge en allant voir une loge où rien ne va (à déconseiller, on en ressort rempli de tristesse) 3) pour aller voir ailleurs si la maçonnerie que l’on pratique est bien normale. Vu que l’on vient soit-même d’une loge où rien ne semble aller !

Beth le Vénérable, et le frère graphiste. 

Encore un site de plus ?

Logo1000“Encore un site de plus sur la franc-maçonnerie ?” Telle est la question que vous pourriez vous poser

Pourtant, à la différence de nombreux sites sur la franc-maçonnerie, freemasonry.fr va un peu à contre-courant. Découvrez pourquoi

Read More

Pourquoi l'anonymat ?

Les gens sensés le savent : le secret en franc-maçonnerie n'existe plus. Internet a fait exploser les barrières de l'information.

Pourtant, l'orgueil guette tous les frères et soeurs qui souhaitent produire du contenu maçonnique. Jaugez-nous donc plutôt à notre travail, qu' à nos noms, grades et qualités.

 Ps : si tu es un adepte du complot maçonnique interplanétaire sache une chose = les franc-maçons ne sachant déjà pas comment se mettre d'accord sur comment nommer deux colonnes correctement... Avant de conquérir les fonds marins et l'univers tout entier, on a de la marge...

Nous contacter

contact250

android tablet 300v2

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données